Le ciel est partout

Publié le par Lily

  53466776Présentation de l'éditeur 

Un amour brûlant

Une perte dévastatrice,

Lennie lutte pour trouver sa propre mélodie.

Alors que Bailey, sa soeur, sa meilleure amie,

vient de mourir, comment continuer?

A-t-elle le droit de plaire, elle aussi?

De désirer Toby? D'être heureuse, sans Bailey?

Et comment ose-t-elle rire encore?

Parfois, il faut tout perdre pour se trouver...


Un hymne à l'amour, à la vie, à la musique, à la nature et à l'écriture!

 

Comment commencer?

Ce livre m'a bouleversé du début à la fin. Je suis passée d'un sentiment à un autre au rythme du récit de Lennie (Lennon son vrai prénom), une adolescente de 17 ans ayant perdu sa soeur de 19 ans, morte d'un problème cardiaque. Le deuil de Bailey, la soeur de Lennie, m'a touché au possible. le combat de cette soeur tout au long du livre pour accepter cette mort. Comment vivre après une telle perte? On suit avec douleur, on ressent le chagrin de Lennie, on est témoin de ses décisions, son renfermement sur elle suite à cette nouvelle.. Mais aussi sa passion de la musique (Lennie est une clarinettiste très douée jouant dans un orchestre),  de la littérature victorienne  ( Les Hauts de Hurlevent étant son livre préféré ) et surtout son besoin d'extérioriser ses pensées sur n'importe quel support. J'ai trouvé cela particulièrement touchant. Comme une fenêtre ouverte aux lecteurs afin de mieux comprendre Lennie, de ressentir son travail de deuil mais surtout de connaître sa soeur Bailey.

« Je me mets à penser à toutes ces choses que je n’ai pas dites depuis la mort de Bailey, tous ces mots enfermés au fond de moi, dans notre chambre orange, ces mots qu’on ne prononce jamais quand quelqu’un meurt parce qu’ils sont trop tristes, trop enragés, trop dévastés, trop coupables pour être prononcés à voix haute – et ces mots commencent à fourmiller partout en moi comme un torrent incontrôlable. »

On retrouve également dans cette première partie, le travail de deuil de toute la famille. Manou, la grande mère un peu folle qu'on adore au fil des pages, qui suite au départ de sa fille Paige a élevé ses enfants Bailey et Lennie. Big, l'oncle casanova mainte fois marié au look improbable mais tout aussi attachant. Et Toby, le petit ami de Bailey. Toute cette famille déchirée par cette tragédie et vivant chacun la perte de leur manière. Une lecture à la fois poignante mais très juste. Attention, le livre n'a pas pour but de faire pleurer dans les chaumières, ce n'est jamais dans le sentimentalisme exagéré.

Quatre semaines après la perte de Bailey, Lennie retourne au lycée, avec le sentiment d'être seule et que personne ne peut vraiment comprendre ce qu'elle vit (même pas sa grand mère à qui elle refuse de se confier). C'est là, qu'elle fait la connaissance de Joe Fontaine, nouveau et véritable dieu vivant au sourire lumineux, passionné lui aussi de musique et jouant de plusieurs instruments qui l'accueille sans cet apitoiement que tous les autres lui retourne. S'ensuit tout un tas de sentiment, on passe de la honte, à la culpabilité, l'amour, le désir, la peine, la colère, l'humiliation, la passion, la recherche de soi. Ce livre est une hymne à la vie littéralement.

On pleure avec Lennie, on a des papillons dans le ventre face à cette histoire d'amour à la Cathy et Heatcliff *Les Hauts de Hurlevent qui m'attend mais qui n'est jamais tombé au bon moment pour avoir envie de le lire...*. 

« C’est donc ça ce truc dont tout le monde parle, ce truc qui habite chacune des pages des Hauts de Hurlevent – cette sensation qui m’électrise de l’intérieur tandis que nos lèvres refusent de se séparer. Qui aurait pu deviner que je n’attendais qu’un baiser pour me transformer en Cathy et en Juliette et en Elizabeth Bennet et en Lady Chatterley réunies ? ».

On lit au rythme des passions, des choix, des malentendus, de l'épanouissement de Lennie (la chrysallide qui se transforme en papillon) qui rendent ce récit crédible et authentique.

En refermant le livre, on se sent vivant, plein d'amour, avec l'espoir que tout est possible. Que nous sommes vraiment les auteurs de notre propre histoire. Et que le ciel est partout et à nos pieds.

 « Il y a des années de cela, j’étais allongée sur le dos dans le jardin de Manou quand Big m’a demandé ce que je fabriquais. Je lui ai répondu que j’observais le ciel.  Il m’a rétorqué : « C’est une vision de l’esprit, Lennie, le ciel est partout, il commence à tes pieds. »  

Un livre bouleversant ,dans le bon sens du terme, qui mérite à être connu et lu surtout ! Et dire que c'est le premier roman de Jandy Nelson. J'ai vraiment hâte de lire ses prochains romans! Un auteur à suivre !

L'extrait qui m'a donné envie de le lire =) * Merci Clarabel ;D *

- Je ne comprends pas pourquoi tu es toujours fourré chez nous.
Je sens mon visage s'enflammer à mesure que la honte me gagne - la vraie question serait pourquoi est-ce que je m'obstine à me comporter comme une folle.
- Ah non ? dit-il en me dévisageant. Les coins de sa bouche commencent à se redresser. " Je t'apprécie beaucoup, Lennie. " Il me fixe d'un air incrédule. " Tu es quelqu'un de génial... " Comment peut-il penser une chose pareille ? Bailey est quelqu'un de génial. Big et Manou aussi. Sans parler de ma mère, bien sûr. Mais pas moi. Je suis le seul être humain bidimensionnel dans cette famille en 3D.
Il me sourit de toutes ses dents. " En plus, je te trouve très jolie et je suis un garçon ultra-superficiel. "
Une pensée horrible me vient à l'esprit :
Il me trouve seulement jolie et géniale parce qu'il n'a jamais connu Bailey, suivie d'une autre, encore plus affreuse : et c'est tant mieux. Je secoue la tête pour effacer le contenu de mon cerveau comme une ardoise magique.
" Quoi ? " Il tend la main vers mon visage et glisse délicatement son pouce en travers de ma joue. Son geste est si tendre qu'il me fait tressaillir ; personne ne m'a jamais touchée de cette manière, personne ne m'a jamais regardée comme il le fait à cet instant précis, un regard profond. J'ai envie de le fuir et de l'embrasser en même temps.
Alors : Cils. Cils. Cils.
Je suis fichue.
Je crois qu'il a fini de jouer les grands frères avec moi.
- Je peux ? dit-il en approchant sa main de l'élastique qui retient ma queue de cheval.
J'acquiesce. Avec une infinie lenteur, il fait glisser l'élastique, sans me lâcher du regard. Je suis hypnotisée. C'est comme s'il déboutonnait mon chemisier. Quand il a fini, je bouge un peu la tête et mes cheveux retrouvent leur sauvage liberté.

- Wow ! dit-il tout bas. J'avais très envie de faire ça...
Je nous entends respirer. Je crois bien qu'on nous entend jusqu'à New York.
 

 

Trailer de Gallimard  "Le ciel est partout"



Publié dans Book List !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mlle Pointillés 27/02/2011 19:28



Han j'oubliais....Et ces extraits!! ^^



Lily 28/02/2011 16:32



hi hi



Mlle Pointillés 27/02/2011 19:28



Je viens lire ton comm bien après sa publication et après avoir moi-même lu ce livre et suis d'accord avec tout!
Quel beau moment!! J'en suis encore toute émue **


Le trailer est bien fait dis donc! J'aime beaucoup la musique...^^



Lily 28/02/2011 16:32



Oui !!!


je me suis retrouvée en lisant ton avis ! :)


ce livre m'avait vraiment plu !! :)



Adalana 01/06/2010 11:56



Je l'ai commencé ce matin et j'aime déjà ! Si seulement je pouvais me planquer sous mon bureau pour lire la suite, je le ferais ! Mais argh, il va falloir attendre ce soir...



Lily 01/06/2010 12:06



Yeahhh \O/


Tu vas adoorer !! j'ai hâte de voir ton avis =)


Tu seras gâté ce soir !! Essaie de te dire ça =D



Ashtray-girl 31/05/2010 11:14



Bah ça a l'air mignon tout plein, cette histoire! Même si j'ai pas mal de souci avec les histoires de deuil...



Lily 31/05/2010 12:51



Je t'assure que ce n'est pas du tout une lecture triste !


Au contraire, on sourit, c'est vraiment un hymne à la vie, tu ressors avec une folle envie de profiter, heureux ! Il faut que tu le lises !!! Tu ne peux pas passer à côté !!! =)



Pisinat 28/05/2010 22:37



J'ai assez envie de le lire bientôt en fait... On verra comment ça s'enchaîne mais en tout cas, il m'a l'air fort prometteur :o)



Lily 29/05/2010 13:09



N'attends plus ! ;D et il se lit vite en plus !!


Tu vas adooorer !! =) Il est TRES prometteur !!